Travaillons pour les Patients

Sheryl Brommet, atteinte de LMC

On planifie sa retraite, mais il arrive que les plans ne se concrétisent pas comme on l'avait prévu. Sheryl Brommet le sait trop bien. Son mari et elle ont décidé de prendre leur retraite et de voyager en avril 2006. Le jour où ils devaient partir, ils ont appris que leur petite-fille, Alexis, alors âgée de 18 mois, avait reçu un diagnostic de cancer. Peu après, Sheryl a commencé à perdre du poids et a subi une analyse sanguine, au même moment où sa petite-fille recevait une greffe de moelle osseuse.

« Profitez de la vie. Ne la tenez pas pour acquise. Chérissez l'amour et le soutien de votre famille et de vos amis. »

Le résultat de l'analyse de Sheryl a révélé une leucémie myéloïde chronique (LMC), un cancer du sang. Elle a commencé à recevoir un traitement, au même hôpital où sa petite-fille suivait des traitements de radiothérapie. « Nous nous apportions un soutien mutuel. »

Sheryl réagissait bien au traitement, mais subissait des effets secondaires difficiles. En 2009, elle a cessé de répondre au traitement, mais a été en mesure de passer à un nouveau traitement, qui a très bien fonctionné et qui causait peu d'effets secondaires. Elle dit qu'aujourd'hui, la maladie est si bien contrôlée et gérée qu'il est plus facile de vivre avec la LMC. À long terme, elle planifie voyager, acheter une nouvelle maison, passer plus de temps avec ses petits-enfants et retourner à l'école pour terminer ses études.

Sheryl est membre de la Société de la LMC, grâce à laquelle elle a appris beaucoup de choses sur sa maladie. Et son oncologue lui fournit également beaucoup d'information. « N'ayez pas peur de demander de l'aide, conseille-t-elle, car il y a des gens qui sont là pour vous. Profitez de la vie. Ne la tenez pas pour acquise. Bien que le diagnostic de LMC ait été un défi qui a changé ma vie, j'essaie tout de même de voir le beau côté des choses. Par-dessus tout, chérissez l'amour et le soutien de votre famille et de vos amis. »

Retourner aux témoignages