Avis publics

Approbation d’ELIQUISMD pour le traitement de la thromboembolie veineuse (thrombose veineuse profonde [TVP] et embolie pulmonaire [EP]) et pour la prévention des récidives de TVP et d’EP

Catégories: Eliquis | Communication au public

Santé Canada approuve l’élargissement de l’indication d’ELIQUIS (apixaban)

ELIQUISMD (apixaban) a été approuvé par Santé Canada pour le traitement de la thromboembolie veineuse et la prévention des récidives de thrombose veineuse profonde (TVP) et d’embolie pulmonaire (EP) chez les adultes[1].

La thromboembolie veineuse (TEV) englobe deux affections graves : la TVP et l’EP[2]. La TVP se caractérise par la présence d’un caillot sanguin dans une veine, habituellement dans la partie inférieure de la jambe, la cuisse ou le pelvis, qui bloque entièrement ou partiellement la circulation sanguine2. La TVP cause plusieurs symptômes, dont la douleur, l’enflure et la rougeur, mais ce qui est le plus important, c’est qu’elle peut évoluer vers une EP, qui comporte un risque de mort subite[3],[4],[5].

L’EP se produit lorsqu’un caillot sanguin localisé dans une veine profonde de la jambe ou du pelvis se détache puis se déplace jusqu’au cœur et aux poumons, où il bloque une ou plusieurs artères pulmonaires. Sans un traitement immédiat, la perte de la fonction pulmonaire qui en résulte peut provoquer la mort subite ou des lésions à long terme aux poumons ainsi qu’à d’autres organes vitaux. Chaque année, environ 45 000 Canadiens sont victimes d’une TEV[6].

« La TEV touche environ cinq pour cent des personnes au cours de leur vie. C’est l’un des troubles cardiovasculaires les plus fréquents au Canada, affirme le Dr Andre Roussin, professeur agrégé de médecine et interniste vasculaire au CHUM. La TVP et l’EP sont des affections très graves et il est essentiel d’avoir accès à des traitements novateurs comme ELIQUIS. »

ELIQUIS est un anticoagulant pour la voie orale qui inhibe de façon sélective le facteur Xa.  Au Canada, ELIQUIS a d’abord été approuvé en 2011 pour la prévention de la TEV chez les adultes ayant subi une arthroplastie totale non urgente de la hanche ou du genou. Puis, en 2012, ELIQUIS a été approuvé pour la prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) et de l’embolie systémique chez les patients atteints de fibrillation auriculaire (FA).

L’approbation par Santé Canada de l’élargissement de l’indication d’ELIQUIS est fondée sur les données d’études d’envergure mondiale (les études AMPLIFY et AMPLIFY-EXT). L’étude AMPLIFY (Apixaban for the initial Management of PuLmonary embolIsm and deep vein thrombosis as First-line therapY) a été conçue pour comparer l’efficacité et l’innocuité d’ELIQUIS dans le traitement de la TVP et de l’EP à celles de l’énoxaparine par voie sous-cutanée suivie de la warfarine par voie orale pendant six mois[7]. Plus de 5 000 patients ont participé à l’étude AMPLIFY.

L’étude AMPLIFY-EXT (Apixaban after the initial Management of PuLmonary embolIsm and deep vein thrombosis with First-line therapY-EXTended treatment) a été conçue pour démontrer l’efficacité et l’innocuité d’ELIQUIScomparativement à un placebo dans la prévention des récidives de TVP et d’EP chez des patients à risque qui venaient de recevoir un traitement anticoagulant de six à douze mois contre la TVP ou l’EP[8]. Environ 2 500 patients ont participé à l’étude AMPLIFY-EXT.

À propos de la collaboration entre Bristol-Myers Squibb et Pfizer
En 2007, Pfizer et Bristol-Myers Squibb ont conclu une entente de collaboration à l’échelle mondiale pour mettre au point et commercialiser l’apixaban, un nouvel anticoagulant pour la voie orale découvert par Bristol-Myers Squibb. Cette entente à l’échelle mondiale a permis d’associer l’expérience de longue date de Bristol-Myers Squibb dans la mise au point et la commercialisation de médicaments cardiovasculaires avec les ressources internationales de Pfizer et son expertise dans ce domaine.

À propos de Bristol-Myers Squibb Canada
Bristol-Myers Squibb est une filiale indirecte en propriété exclusive de Bristol-Myers Squibb Company, une entreprise biopharmaceutique internationale ayant pour mission de découvrir, de mettre au point et d’offrir des médicaments innovateurs en vue de permettre aux patients de vaincre des affections graves. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.bms.com.

À propos de Pfizer Canada inc.
Pfizer Canada inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc., l’une des principales entreprises biopharmaceutiques à l’échelle mondiale. Notre gamme diversifiée de produits de soins de santé comprend des médicaments et des vaccins figurant parmi les plus populaires et les plus prescrits dans le monde. Au total, Pfizer Inc. a investi plus de sept milliards de dollars américains dans la mise au point de médicaments sûrs et efficaces. Chez Pfizer, nous bâtissons ensemble un monde en meilleure santé. Pour en savoir plus sur Pfizer Canada, visitez le site pfizer.ca ou suivez-nous sur Twitter (twitter.com/PfizerCA) ou sur Facebook (facebook.com/Pfizer.Canada).

 

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Karley Ura

Cabinet de relations publiques NATIONAL

416-848-1425

[email protected]

 

Christina Antoniou

Affaires de l’entreprise

Pfizer Canada inc.

1-866-9PFIZER

[email protected]

 

Monica Flores

Bristol-Myers Squibb Canada

514-333-3845

[email protected]

 

 

Références



[1]Monographie d’Eliquis. Novembre 2014.

[2]Tapson VF. Acute Pulmonary Embolism. N Engl J Med. 2008;358:1037-1052

[3]Moll S, Mackman N. Venous Thromboembolism: A Need for More Public Awareness and Research Into Mechanisms. Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2008;28(3):373-379.

[4]Deep Vein Thrombosis (DVT) / Pulmonary Embolism (PE) - Blood Clot Forming in a Vein. Centers for Disease Control and Prevention. 25 septembre 2012. Disponible au http://www.cdc.gov/ncbddd/dvt/facts.html. Consulté le 17 janvier 2013.

[5]Goldhaber SZ, Bounameaux H. Pulmonary Embolism and deep vein thrombosis. Lancet 2012: 379:1835-46.

[6]Tagalakis V et al. Incidence of and mortality from venous thromboembolism in a real-world population: the Q-VTE Study Cohort. Am J Med 2013; 126: 13–21.

[7]Agnelli G et al. Oral apixaban for the acute treatment of venous thromboembolism. N Engl J Med 2013; 369: 799-808.

[8]Agnelli G et al. Apixaban for extended treatment of venous thromboembolism. N Engl J Med 2013: 699-708.

Retourner aux avis publics