Communiqués de presse

Des études d'une durée de trois ans portant sur un nouveau médicament pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ont montré des bienfaits importants qui améliorent la qualité de vie des patients

Catégories: Orencia | polyarthrite rhumatoïde (PAR)

Les patients connaissent une amélioration rapide et soutenue de la qualité du sommeil et une diminution des douleurs et de la fatigue

Montréal, Canada, le 22 février 2006. - Les données cliniques présentées aujourd'hui à la 61e réunion annuelle de la Société canadienne de rhumatologie, montrent que le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PAR) par l'abatacept (Orencia®) exerce des effets bénéfiques importants sur la qualité du sommeil, diminuant ainsi la fatigue, et sur la réduction des douleurs - états invalidants associés à la maladie. On a observé les effets positifs du traitement par l'abatacept dès la première dose et ils se sont maintenus pendant une période de trois ans.

« Ces résultats prouvent que l'abatacept est efficace sur le plan de la réduction de la douleur et de la fatigue et de l'amélioration du sommeil chez les patients qui n'ont pas répondu à d'autres traitements. Traiter seulement la maladie ne suffit pas. Nous devons également nous concentrer sur la façon d'aider les patients à mieux vivre au quotidien ", a déclaré le Dr Anthony Russell, professeur clinique, au Heritage Medical Research Centre d'Edmonton. " Le fait qu'on ait pu observer des améliorations dès le début du traitement et qu'elles se soient maintenues pendant une période de trois ans est fort encourageant ».

Plus de 2 600 patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde, qui n'avaient pas répondu aux traitements classiques, ont participé à des études cliniques portant sur l'abatacept, un médicament expérimental et le premier d'une nouvelle classe d'agents biologiques. Les résultats montrent que ce médicament a non seulement ralenti l'évolution de la maladie, mais qu'il a également amélioré la qualité de vie des patients, laquelle se dégrade fortement en présence de polyarthrite rhumatoïde.

Abatacept a été approuvé par la Food and Drug Administration des États-Unis en décembre 2005. Il est indiqué dans la diminution des signes et symptômes de polyarthrite rhumatoïde et dans le ralentissement de l'évolution de la maladie, chez les patients qui n'ont pas répondu de façon adéquate à un ou plusieurs traitements de fond de la PAR, tels que le méthotrexate ou les antagonistes du facteur TNF.

« Nous avons un réel besoin de nouvelles options thérapeutiques pour nos patients atteints de polyarthrite rhumatoïde », a déclaré le Dr Boulos Haraoui, professeur agrégé de médecine clinique, au Centre hospitalier de l'Université de Montréal. « L'un des résultats assez prometteurs, qui a été récemment publié dans le New England Journal of Medicine, est que l'abatacept est très efficace même chez les patients qui n'ont pas répondu à d'autres agents biologiques comme etanercept et infliximab. C'est un avantage qui s'ajoute à ses effets bénéfiques, lorsqu'on l'administre à des patients dont le traitement par le méthotrexate a échoué ».

Données cliniques

Les données cliniques présentées à la réunion de la Société canadienne de rhumatologie sont issues d'une analyse des sous-ensembles de données du programme d'efficacité clinique de phase III, qui portait sur deux études majeures à double insu, à répartition aléatoire et contrôlées par placebo. Il s'agit de l'étude AIM, comparant les patients qui n'avaient pas répondu de façon adéquate au traitement par le méthotrexate et de l'étude ATTAIN, comparant l'abatacept en association avec des traitements de fond non biologiques à des traitements de fond non biologiques administrés seuls, chez des patients dont le traitement par des antagonistes du facteur TNF, soit etanercept et infliximab, s'est avéré inefficace.

De plus, une vaste étude de phase III appelée ASSURE a évalué l'innocuité de l'abatacept dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

Orencia® (abatacept) n'est pas un médicament approuvé pour être mis en marché au Canada.

Au sujet de la polyarthrite rhumatoïde

Selon la Société d'arthrite du Canada, la polyarthrite rhumatoïde, maladie douloureuse et invalidante, touche une personne sur 100 ou plus de 300 000 Canadiens, en général âgés de 25 à 50 ans. La maladie frappe trois fois plus de femmes que d'hommes. Étant donné que les articulations des patients atteints de PAR se déforment et se désalignent, ils doivent composer avec une amplitude de mouvement limitée et une moindre capacité d'accomplir leurs tâches quotidiennes.

Au sujet de Bristol-Myers Squibb Canada

Bristol-Myers Squibb Canada est une filiale appartenant en propriété exclusive à Bristol-Myers Squibb Company, un fabricant mondial de produits pharmaceutiques et de produits de santé connexes dont la mission est de prolonger et d'améliorer la vie des êtres humains. Bristol-Myers Squibb est un leader sur le marché des médicaments destinés au traitement du cancer, des maladies cardiovasculaires, métaboliques et infectieuses (dont les infections par le VIH et le sida), des maladies qui touchent le système nerveux et des maladies mentales graves. Bristol-Myers Squibb Company est inscrite à la bourse de New York sous le symbole BMY (NYSE:BMY). Le siège social de Bristol-Myers Squibb Canada est situé à Montréal, Québec.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter :

Sabrina Tremblay
Gestionnaire principale, Affaires publiques
Bristol-Myers Squibb Canada
(514) 333-2463
[email protected]

Retourner aux communiqués de presse