Communiqués de presse

Santé Canada approuve Reyataz® (sulfate d'atazanavir) à 300 mg en un seul comprimé en traitement d'association de l'infection par le VIH-I chez l'adulte

Catégories: Vih Sida | Reyataz

Cette forme galénique constitue la première option posologique d'un inhibiteur de la protéase à posologie uniquotidienne présentée sous la forme d'un seul comprimé, à utiliser en association avec le ritonavir chez les patients approprié

Montréal, Canada, le 17 mai 2007. – Bristol-Myers Squibb Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle avait obtenu de la part de Santé Canada l'autorisation de mise en marché d'une nouvelle présentation de REYATAZ® (sulfate d'atazanavir), sous la forme d'un seul comprimé de 300 mg, à administrer dans le traitement de l'infection par le VIH-1 chez l'adulte dans le cadre d'un traitement d'association. Pris une fois par jour en association avec le ritonavir et des aliments dans le cadre d'un schéma antirétroviral, le comprimé de REYATAZ à 300 mg peut remplacer deux comprimés de REYATAZ à 150 mg chez les patients qui ont déjà pris des médicaments antirétroviraux, chez ceux qui recevront du fumarate de disoproxil de ténofovir et chez ceux qui n'ont jamais reçu d'antirétroviraux et qui doivent prendre SUSTIVA® (éfavirenz) lors de leur traitement antirétroviral.

« Bristol-Myers Squibb s'est engagée à contribuer à la mise au point et à la fabrication de médicaments innovateurs, à posologie uniquotidienne, pour traiter l'infection par le VIH, a déclaré Wayne Quigley, président et directeur général, Bristol-Myers Squibb Canada. L'autorisation de mise en marché de REYATAZ à 300 mg en un seul comprimé permet à Bristol-Myers Squibb de disposer maintenant d'options thérapeutiques à un seul comprimé et à posologie uniquotidienne pour traiter l'infection par le VIH par trois classes de médicaments, faisant partie de traitements d'association. »

« Bonne nouvelle pour les patients qui prennent du REYATAZ dans le cadre d'un traitement d'association pour le traitement de l'infection au VIH. Moins que l'on prend de comprimés, plus il est facile d'augmenter l'observance au traitement, » a déclaré Dr. Anita Rachlis, professeur du Département de médicine et de la division des maladies infectieuses du Sunnybrook Health Sciences Center de l'Université de Toronto.

REYATAZ est un médicament antirétroviral qui inhibe la protéase du VIH, enzyme dont le virus a besoin pour se multiplier. REYATAZ est un médicament vendu sur ordonnance, utilisé en association avec d'autres agents dans le traitement des patients infectés par le VIH. REYATAZ a fait l'objet d'études d'une durée de 48 semaines autant chez des patients qui avaient reçu un traitement antirétroviral que chez ceux n'ayant jamais été traités. REYATAZ ne guérit pas l'infection par le VIH, une maladie grave, ni n'aide à prévenir la transmission du virus. Bristol-Myers Squibb continuera de fabriquer les présentations actuelles de REYATAZ, soit les comprimés à posologie uniquotidienne à 200 mg et à 150 mg.

Au sujet de Bristol-Myers Squibb Canada

Bristol-Myers Squibb Canada est une filiale indirecte appartenant en propriété exclusive à Bristol-Myers Squibb Company, un fabricant mondial de produits pharmaceutiques et de produits de santé connexes dont la mission est de prolonger et d'améliorer la vie des êtres humains. La Société Bristol-Myers Squibb est un leader sur le marché des médicaments destinés au traitement du cancer, des maladies cardiovasculaires, métaboliques et infectieuses (dont les infections par le VIH et le sida), des maladies qui touchent le système nerveux et des maladies mentales graves. Bristol-Myers Squibb Company est inscrite à la bourse de New York sous le symbole BMY (NYSE:BMY). Le siège social de Bristol-Myers Squibb Canada est situé à Montréal, Québec.

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter :

Sabrina Tremblay
Gestionnaire principale, Affaires publiques
Bristol-Myers Squibb Canada
(514) 333-2463
[email protected]

Retourner aux communiqués de presse