Notre Histoire

La petite histoire d'une grande entreprise

Bristol-Myers Squibb Canada (BMS) a d'abord établi ses racines au Canada il y a 90 ans, avec l'incorporation d'E.R. Squibb en 1925. BMS a ensuite élargi ses activités en acquérant Squibb & Sons en 1989, puis Dupont Pharmaceuticals en 2001.

Notre entreprise s'appuie sur un solide héritage d'innovation, qui a commencé à New York en 1858 lorsque Edward R. Squibb, M.D. a fondé une société pharmaceutique à Brooklyn et en 1887 lorsque deux amis, William McLaren Bristol et John Ripley Myers, ont acheté une entreprise de fabrication de médicaments en difficulté à Clinton. Ensemble, ils ont jeté les bases de notre entreprise d'aujourd'hui : un chef de file biopharmaceutique mondial qui perpétue cet héritage d'innovation.

Points marquants pour les États-Unis et à l'échelle internationale

1858

Le Dr Edward Robinson Squibb (1819-1900), un physicien de la marine des États-Unis, fonde la compagnie Squibb, à New York, et met au point le premier éther permettant une anesthésie sans danger.

1887

Bristol-Myers est fondée en 1887 lorsque William McLaren Bristol et John Ripley Myers achètent la Clinton Pharmaceutical Company dans l'État de New York. Ils en font une entreprise prospère grâce à la mise au point d'une série de produits novateurs, y compris Bufferin, la première aspirine tamponnée.

1895

Le Dr Edward Robinson Squibb prend sa retraite et confie la plupart des responsabilités relatives à la gestion de l'entreprise à ses fils, Charles et Edward. Par après, la compagnie Squibb est connue pendant des décennies sous le nom de E. R. Squibb & Sons.

1903

De 1903 à 1905, les ventes de Bristol-Myers Company sont décuplées. Le succès retentissant de cette période est dû au dentifrice Ipana, le premier dentifrice dont la formule contient du désinfectant et qui aide donc à prévenir le saignement des gencives. Un autre produit important est le Sal Hepatica, le premier produit de la société reconnu à l'échelle nationale. Il s'agit d'un sel minéral laxatif qui, lorsque dissous dans l'eau, reproduit le goût et les effets des eaux minérales naturelles de la Bohême. Ces produits ont permis à cette entreprise régionale d'acquérir une renommée nationale, puis internationale.

1938

Le Squibb Institute for Medical Research est établi à New Brunswick, New Jersey. Cet institut réalise d'importantes percées dans le monde pharmaceutique, particulièrement en ce qui concerne les antibiotiques.

1943

Avec l'acquisition des Laboratoires Cheplin, un fabricant de lait acidophile de New York, Bristol-Myers Company redevient un fabricant de produits pharmaceutiques. Cheplin, qui possède de l'expertise dans les techniques de fermentation, devient un important fournisseur de pénicilline pour les forces alliées.

1944

Le Squibb Institute for Medical Research ouvre la plus importante usine de production de pénicilline au monde à New Brunswick, New Jersey.

1961

E.R. Squibb & Sons met en marché la première brosse à dents électrique. La plupart des futures brosses à dents électriques sont essentiellement des imitations du modèle original Squibb inventé par le professeur Philippe G. Woog.

1975

Les chercheurs de Squibb créent CAPOTENMD (captopril); le premier d'une nouvelle classe d'agents contre l'hypertension artérielle appelés inhibiteurs des ECA (enzymes de conversion de l'angiotensine).

1989

Bristol-Myers Company fusionne avec la compagnie Squibb, créant ainsi Bristol-Myers Squibb, un leader mondial dans l'industrie des soins de santé. La fusion crée ce qui est à l'époque la deuxième société pharmaceutique en importance au monde.

1990

L'Institut de recherche pharmaceutique Bristol-Myers Squibb est établi, et son siège social est à Princeton, New Jersey. La société possède de plus des installations de recherche à Wallingford, Connecticut, ainsi que d'autres sites dans le monde.

1993

La Société Bristol-Myers Squibb se joint à Sterling Winthrop Inc. et à son partenaire Sanofi-Synthelabo Inc. dans un partenariat de coentreprise pour le développement et la commercialisation de deux médicaments composés prometteurs, PlavixMD et Avapro/AvalideMD.

1998

Le président Bill Clinton décerne à Bristol-Myers Squibb la National Medal of Technology and Innovation – la plus haute distinction aux États-Unis en matière d'innovation technologique – « parce qu'elle contribue à prolonger et à améliorer la vie des êtres humains par l'intermédiaire de recherche et de développement novateurs dans le domaine pharmaceutique et parce qu'elle redéfinit la science de l'étude clinique par des essais cliniques novateurs et extrêmement complexes qui sont reconnus comme des modèles dans l'industrie ».

1999

La Société Bristol-Myers Squibb fait l'annonce de l'initiative SÉCURISER LE FUTURMC, un engagement de 100 millions de dollars américains ayant pour but de faire évoluer la recherche sur le VIH/sida de même que les programmes d'approche communautaire dans cinq pays de l'Afrique australe : Afrique du Sud, Botswana, Namibie, Lesotho et Swaziland. Les subventions permettent de financer divers projets de recherche et de laboratoire ainsi que des programmes cliniques et bon nombre d'initiatives menées par les collectivités, par exemple des services de soins aux orphelins, de soins à domicile et de counseling.

2000

Une nouvelle stratégie est mise sur pied dans le but de concentrer les efforts de l'entreprise sur le développement de médicaments et de lancer un ambitieux programme de développement externe. Dans le cadre de cette stratégie, la société se départit de Clairol Inc. et de Zimmer Inc.

2001

Bristol-Myers Squibb est nommée « America’s Most Admired Company » dans le domaine pharmaceutique par le magazine FORTUNE.

2001

BMS offre des médicaments contre le VIH/sida à un coût inférieur au prix coûtant en Afrique et s'engage à verser 15 millions de dollars américains additionnels – portant ainsi son engagement à 115 millions de dollars américains – pour offrir SÉCURISER LE FUTURMC dans quatre pays de l’Afrique occidentale. La société s’assure également que ses brevets sur ses médicaments contre le VIH/sida n'empêchent pas l'accès aux traitements en Afrique australe.

2007

Bristol-Myers Squibb annonce une nouvelle stratégie visant à faire passer cette société pharmaceutique à capitalisation moyenne à une société biopharmaceutique de prochaine génération axée sur la découverte et la mise au point de médicaments novateurs destinés à combattre les maladies graves. La société acquiert Adnexus Therapeutics, qui développe une nouvelle classe de produits biologiques appelés AdnectinsMC, comprenant un produit biologique d'oncologie de phase I, CT-322.

2008

Bristol-Myers Squibb acquiert Kosan Biosciences, une société développant des traitements contre le cancer basée en Californie, et entre en collaboration avec deux sociétés californiennes, PDL Biopharma et Exelixis, pour le développement de nouveaux traitements prometteurs dans la lutte contre le cancer.

2009

Bristol-Myers Squibb collabore, sur le plan international, avec ZymoGenetics, Teijin Pharma Limited et Alder Biopharmaceuticals pour la mise au point de nouveaux traitements contre l'hépatite C, l'arythmie cardiaque et la polyarthrite rhumatoïde, respectivement.

2009

Bristol-Myers Squibb acquiert la société de biotechnologie Medarex afin d'élargir considérablement sa gamme de produits en oncologie et en immunologie.

2010

Bristol-Myers Squibb et Allergan, Inc. annoncent une entente mondiale pour le développement et la commercialisation d'un médicament par voie orale pour le traitement de la douleur neuropathique.

Points marquants pour le Canada

1925

L'entreprise prend racine au Canada avec la constitution en société de E.R. Squibb & Sons of Canada Limited, dont le siège social est établi à Toronto.

1952

La nouvelle usine canadienne ainsi que le siège social de E.R. Squibb & Sons of Canada Limited sont construits à Saint-Laurent (aujourd'hui Montréal), au Québec. La société demeure à cet endroit pendant 57 ans.

2001

Grâce à l'acquisition de DuPont, la Société Bristol-Myers Squibb ajoute à sa gamme de produits destinés au traitement du VIH SustivaMD (éfavirenz), un agent antirétroviral en capsules lancé au Canada en 1999, et acquiert également CardioliteMD (une trousse pour la préparation du Tc 99m-sestamibi pour injection), un agent utilisé en imagerie médicale et commercialisé au Canada depuis 1990.

2004

ReyatazMD (sulfate d'atazanavir), le premier inhibiteur de la protéase pour le traitement du VIH/sida à prendre une fois par jour, est lancé au Canada en janvier.

2005

Santé Canada approuve le traitement contre le cancer colorectal ErbituxMD (cetuximab), codéveloppé avec ImClone Systems Incorporated.

2006

Santé Canada approuve OrenciaMC (abatacept) pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde ainsi que BaracludeMC (entécavir) pour le traitement de l'hépatite B chronique.

2007

Santé Canada approuve SprycelMC (dasatinib) pour le traitement de la leucémie myéloïde chronique, et Atripla, le premier régime posologique à dose unique à prendre une fois par jour pour traiter l'infection par VIH et combinant trois médicaments distincts.

2009

Santé Canada approuve AbilifyMC (aripiprazole) pour le traitement de la schizophrénie, et OnglyzaMC (saxagliptin) pour le traitement du diabète de type 2.

2009

Le siège social de Bristol-Myers Squibb Canada déménage dans ses installations actuelles au Technoparc Montréal (dans l'arrondissement Saint-Laurent), au Québec.

2013

Santé Canada approuve Abilify® (aripiprazole) pour une deuxième indication, soit comme traitement d'association avec des antidépresseurs pour le traitement du trouble dépressif majeur (TDM).

2013

YERVOY® (ipilimumab) reçoit le Prix Galien Canada 2013, en reconnaissance de son impact significatif dans le traitement du mélanome au stade avancé.

2014

Santé Canada approuve YervoyMC (ipilimumab), un agent d'immunothérapie contre le cancer, comme traitement de première intention chez les adultes atteints d'un mélanome non résécable ou métastatique, la forme la plus mortelle de cancer de la peau.

2015

Santé Canada approuve DAKLINZAMC (daclatasvir) pour le traitement de l'infection chronique par le virus de l'hépatite C de différents génotypes, y compris le génotype 3.

2015

Les droits opérationnels, de fabrication et de commercialisation liés à Erbitux® (cétuximab) au Canada et à Porto Rico sont transférés de Bristol-Myers Squibb à Lilly.

2015

Santé Canada approuve OpdivoMC (nivolumab) pour le traitement du mélanome métastatique. Opdivo est le premier agent anti-PD-1 (programmed death-1 ou mort cellulaire programmée 1) approuvé pour le traitement du mélanome non résécable ou métastatique à gène BRAF V600 de type sauvage chez les adultes qui n'ont reçu aucun traitement antérieur.